1/3
Un peu de poésie .......

j'ai laissé mes chaussures au bord de la piste pour aller, pieds nus, entendre les feuilles crisser à chacun de mes pas, révéler les odeurs de cette fin d'été, m’enivrer d'autres sons, me noyer des couleurs de cette nature abondante; et sentir que l'abrazo du vent m'enveloppe plus que tout. j'ai repris mes chaussures pour conjurer le sort; retourner sur la piste pour dénier la mort de l'hiver, et sentir à nouveau dans vos bras, au son du bandonéon, la vibration de la vie, la promesse .......

Go to link